Ostéopathie et ronflement

RONFLEMENT OU RONCHOPATHIE : Définition

Le ronflement est une anomalie survenant durant le sommeil de façon extrêmement répandue, plus fréquent chez l’homme mais qui existe également chez la femme. Après 40 ans, 25% des hommes ont des ronflements importants contre 15% chez les femmes et 4% d’entre eux développent des syndromes d’apnée du sommeil.

Il s’agit de vibrations survenant au niveau de l’arrière-gorge au moment de l’inspiration.

 

Les conséquences du ronflement sont :

  • Sociales, car cela gêne l’entourage proche au point de parfois créer des insomnies chez le compagnon ou la compagne de chambre.
  • Elles impactent la qualité de vie. Un ronfleur dort mal et ne parvient jamais au sommeil paradoxal ou profond. Il ne se repose pas vraiment ce qui provoque une fatigue matinale, des maux de tête, des somnolences dans la journée...

 

La complication la plus sévère du ronflement est l’apnée du sommeil, caractérisée par l’arrêt irrégulier de la respiration pendant le sommeil. 

Cela peut augmenter les risques :

  • d’accident vasculaire cérébral par manque d’oxygénation
  • d’accident cardiaque, maladie coronarienne
  • d’hypertension artérielle
  • de résistance à l’insuline en cas de diabète associé

 

Par ailleurs, on peut noter aussi une relation étroite entre l’obésité et l’apnée du sommeil.

Les traitements médicaux classiques sont lourds, très chers et aléatoires: 

  • Appareil à pression positive continue
  • Chirurgie du voile du palais (très douloureuse)
  • Orthèse d’avancée mandibulaire

 

Certaines techniques ostéopathiques sont une excellente réponse rapide, peu chère et très efficace sur le ronflement. Elles visent à décongestionner l’ensemble des muscles de la langue. Le taux de réussite est approximativement de 75%. 

Le protocole de soin nécessite en moyenne 3 séances à 15 jours, puis 3 semaines d’intervalle. 

Pour plus d'informations, consultez le site Solution Ronflement